Première photographie de rue qui m’a émue.

Profil

“Pour moi la photographie de rue incarne avec simplicité et humilité la place de l’humain dans son quotidien le plus ordinaire, cadré dans un environnement aux formes graphiques imposantes, en rapport intime avec l’harmonie de la composition de l’image, quand tout est là, et l’accident de la surprise, quand tout surgit.

Je me suis longtemps demandé ce que je prenais en photo, au delà de l’image. Alors un jour j’ai passé en revue 10 ans de photographie, en sélectionnant celles qui me touchaient. Leur point commun : la rue.
Ce portfolio en est la rétrospective.

Alors que la photographie de rue est définit dans son sens strict comme la pratique de la photographie en extérieur, dont le sujet principal est une présence humaine, directe ou indirecte, dans des situations spontanées et dans des lieux publics comme la rue, les parcs, les plages ou les manifestations, elle apparait comme un concept fourre-tout, flou et mal défini, qui recoupe ceux de photographie documentaire, de photographie sociale et de photojournalisme(src. Wikipédia).

Pour moi la photographie de rue incarne avec simplicité et humilité la place de l’humain dans son quotidien le plus ordinaire, cadré dans un environnement aux formes graphiques imposantes, en rapport intime à l’harmonie de la composition de l’image, quand tout est là, et l’accident de la surprise, quand tout surgit.

Lire plus

Aujourd'hui

Aujourd’hui je me concentre sur le lien entre l’humain et la lumière.

Série : Quelqu’un.

Publié sur Instagram.

Avec un Iphone, matériel simple, j’observe dans les déplacements du quotidien à la fois ceux qui m’entourent et ce qui les entourent.
La lumière et l’ombre viennent souligner les perspectives de l’urbain, mettant en scène l’humain dans son quotidien, en posant la question de la présence de sa lumière à lui.

Lire plus